logo Heart and Coeur  
Forum de l'association
Heart and Coeur
CARDIOPATHIES CONGENITALES et Cardiologie


   
   
                       
 
Bienvenu(e)! S'identifier S'inscrire

Recherche avancée


Sujet du post :     Témoignage : Remplacement aorte ascendante + arche aortique chez un marfan

Envoyé par Barbapapa 
Témoignage : Remplacement aorte ascendante + arche aortique chez un marfan
mardi 3 octobre 2023 03:38:37
Je tenais à poster mon témoignage sur ce forum sur mon parcours de patient.

Je suis un homme de 51 ans. Souffrant de quelques soucis par ci par là du fait du Marfan et suivi annuellement depuis 2003 par différents cardiologues pour voir l’évolution de l’aorte. Je ne suis pas spécialement sportif mais je faisais régulièrement 10 à 20km de marche (2x/mois) et >50km de vélo (2x/mois).

Suite à un double contrôle échographique mi-septembre et fin octobre 2022, j’ai été amené à faire un scanner qui a confirmé une croissance rapide de mon anévrisme qui au départ se trouvait limité au niveau de la racine aortique, comme une sorte de poire, pour évoluer ensuite vers l’arche aortique.

Craignant une dissection de type A, l’on m’a alors mis sous médication afin de réduire au maximum la tension artérielle. Je suis passé de 12/8 à 10/6 de tension avec des vertiges continus.

En janvier 2023, j’ai fait malgré tout une dissection de type B à au niveau de l’aorte thoracique descendante.
Après avoir passé une batterie de tests dont une exploration étendue des dégâts en endovasculaire suivie d’une réunion avec un chirurgien, celui-ci m’expliquait que l’approche recommandée dans mon cas était un Tirone David + la pose d’une prothèse Thoraflex + une plastie de la valve aortique qui n’était pas parfaitement fonctionnelle avant finalement sa réimplantation.

Le Tirone David consistait à changer l’aorte ascendante depuis la racine en conservant la valve aortique.

Quant à la prothèse Thoraflex, celle-ci venait remplacer l’arche aortique complète pour venir s’ancrer au manchon de dacron de l’aorte ascendante d’un côté, et de l’autre faire passer un manchon semi rigide en dacron jusqu’au seuil de l’aorte descendante abdominale. Le but étant d’éliminer toute pression sur l’aorte descendante.

Le chirurgien m’a clairement informé des risques importants d’une telle intervention. Risques que j’ai acceptés n’ayant alors pas d’autre choix. Comme par exemple la cérébroplégie inhérente à ce type d’intervention sur l’arche qui peut avoir parfois des suites neurologiques malheureuses.

Début mars 2023 j’ai donc été opéré. Après 10h d’intervention je me suis lentement réveillé en USI.

Très honnêtement je m’attendais à être totalement HS quelques temps mais dès le deuxième jour ils m’ont demandé de m’asseoir toute une après-midi dans un fauteuil. La douleur était très acceptable. Sauf en cas de mouvements dans le lit évidement ou lors de la toilette matinale où l’on demande au patient de se mettre sur le flanc un bref moment en croisant les bras pour laver le dos et les fesses.

Le troisième jour en USI l’on enlève les drains thoraciques. Il s’agit là du moment le plus désagréable tant la douleur est insupportable pendant quelques secondes. On demande d’inspirer très fort. Retenir sa respiration. Et la relâcher à fond. Malgré que cet acte soit fait sous morphine, la douleur est très forte. Mais celle-ci varie d’un patient à l’autre.

Je suis remonté le soir du troisième jour en chambre. La morphine avait cédé la place au paracétamol. Les douleurs étaient très tolérables malgré tout.

Le gros souci venait de la sternotomie et de la douleur qu’elle engendre tout au long des 6 semaines qui allaient s’en suivre. Interdiction de dormir sur le côté, respiration difficile et douleurs allaient être mon quotidien. La kiné respiratoire et les spiromètres ne sont plus utilisés/indiqués depuis le covid où on s’est aperçu du gain anecdotique qu’ils apportaient.

Lors de mon hospitalisation, ils ont détecté une fibrillation atriale post-opératoire. Mais celle-ci était assez importante et retarda ma sortie de deux jours (11 jours complets d’hospitalisation) le temps de trouver la médication nécessaire. Cordarone + anticoagulants.

On retire le drain Jackson-Pratt 2h seulement avant la sortie. Une sensation très particulière mais pas douloureuse quand cette languette glisse doucement derrière le cœur jusqu’en dehors du thorax.

Lorsque je suis rentré à la maison, pendant 4 semaines je n’ai rien eu à signaler. La convalescence était bonne. Obligation de marcher quotidiennement. De rester assis. D’avoir une bonne hygiène de vie en somme.

Ce n’est qu’après que j’ai commencé à faire péricardites sur péricardites. Sur plusieurs épisodes, j’en ai fait deux sérieuses nécessitant une hospitalisation sous observation de 8 jours à chaque fois. La respiration est alors particulièrement difficile car des épanchements pulmonaires accompagnent parfois ces péricardites.

Je suis depuis mai 2023 sous colchicine. Avec de l’aspirine à raison de 2gr/jour lors des épisodes.

Les médecins pensant que la fibrillation atriale devait être traitée au plus vite entre deux accalmies, l’on m’a fait avec succès une cardioversion en aout. On rentre le matin à 7h à jeun et on sort à 17h.

Nous sommes le 3 octobre et ce n’est que maintenant que je peux dire que j’ai pu sortir la tête de l’eau. J’ai recommencé depuis peu à marcher 20km et à faire de longues distances en vélo, mais électrique cette fois-ci sur la demande expresse du cardiologue et du kiné.

Depuis mes problèmes, j’ai été amené à devoir changer de profession pour quelque chose de moins stressant et de moins fatiguant. Car la fatigue pour le moment est l’effet secondaire le plus handicapant. Le salaire n’est plus le même et c’est bien moins intéressant mais j’espère rebondir un jour.

Merci de m’avoir lu.
Re: Témoignage : Remplacement aorte ascendante + arche aortique chez un marfan
vendredi 15 mars 2024 19:31:14
Merci pour le partage d'expérience. On se trouve bien démuni quand le corps se fait sentir, est douloureux, fatigué.
Opérée d'un pseudo anévrysme infectieux de l'aorte descendante par allogreffe il y a 4 ans (à 62 ans), je reste douloureuse dans la zone de la cicatrice de la thoracotomie qui est malheureusement étendue (40 cm).
Les douleurs sont angoissantes car du coté gauche. Chaque effort est compliqué mais je suis reconnaissante d'être encore en vie.
Vous vous êtes remarquablement adapté face à la situation et aux suites ! Bravo ! C'est sans doute la clé du rétablissement : "Avoir le courage de changer ce qui peut l’être, accepter avec sérénité ce qui ne le peut pas et posséder le discernement nécessaire pour faire la différence entre les deux"
Je vous souhaite le meilleur pour votre 2ème vie !
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 21 plus 15?
Message:


Vous êtes sur un forum de cardiopathies congénitales, de cardiologie et de tous les dérivés en cardiologie.
Un modérateur est susceptible de supprimer, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion de la cardiologie, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Vous pouvez, á tout moment, demander que vos contributions sur cet espace de discussion soient supprimées mais seulement les votres et ceci, si tout est en accord avec heartandcoeur.
Il est vivement conseillé de lire la Charte du Forum Charte du Forum.

   Heart and Coeur(http://www.heartandcoeur.com) est une association qui fournit des informations fiables, des services et des ressources aux familles,aux adultes, aux enfants atteints de cardiopathies congénitales et aux professionnels. Nous tâchons d'être une source fiable sur les cardiopathies congénitales. Heart and Coeur est un site d'informations de vécu d'aide et de soutien sur les cardiopathies congénitales.
L'information diffusée sur le site est destinée à encourager , et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin.





Mise a jour le 17-04-2024 / Modified On 04-2024
DAUMAL Christian, Graphic Designer, Web Developer

SIREN: 909 915 613 - SIRET: 909 915 613 00014 - Site enregistré à la CNIL: N° 1000472
Copyright Heart and Coeur
2000 - 2024 Contactez nous