logo Heart and Coeur  
Forum de l'association
Heart and Coeur
CARDIOPATHIES CONGENITALES et Cardiologie


   
 
 
                       
 
Bienvenu(e)! S'identifier S'inscrire

Recherche avancée


Sujet du post :     Masques de protection dans le cadre de la crise sanitaire covid 19

Envoyé par Jean Claude SALLES 
Masques de protection dans le cadre de la crise sanitaire covid 19
mardi 28 avril 2020 11:00:31
Bonjour à tous,
Résumé de la situation,
Mise à jour importante du 8 mai 2020 19 h 00 : les masques grand public catégorie 1 filtrent > 90% des particules d'au moins 3 µm, et les catégories 2 ne filtrent que >70 % des particules d'au moins 3 µm).

Mise à jour du 9 mai : tous les résultats des test effectués par la DGA sur les échantillons de tissu avant le 1° avril 2020 sont remis en cause : les essais sont à refaire car les échantillons fournis n'étaient pas bien identifiés avant test : certains contenaient de l'apprêt résiduel dû au processus de fabrication, et d'autres avaient été lavés 1 ou plusieurs fois sans qu'un même protocole de lavage n'existe, ce qui est susceptible de remettre en cause les conclusions des tests. Les tests sont dorénavant sous la responsabilité de l'Institut français du textile et de l'habillement par différents laboratoires agrées, les résultats sont envoyés à la DGA qui publie sur son site dans un tableau son avis d'expert et les classent comme suit : filtrage de catégorie 1 ou filtrage de catégorie 2, ou refusé.
il ne va donc pas être facile de savoir ce que nous achetons ou qui nous est donné en tant que masque barrière en textile, lavable, de catégorie 1 ou 2 : tissu agréé avant le 1 avril ou après ?

Résumé de la situation
J’ai rédigé un texte permettant à ceux qui veulent être bien renseignés sans avoir à en faire la recherche, de savoir l’essentiel, sur les masques nécessaires dans le cadre de la crise sanitaire du covid 19.
Avant d’aborder le document complet, peut-être un peu indigeste, je vous propose ce résumé de la situation :
Dans le cadre de la pandémie du covid 19, les masques sanitaires [de type FFP (1 - 2 ou 3) ou chirurgical (3 catégories)] étant réservés au personnel soignant (qui en ont manqué), un grand nombre d’initiatives pour fabriquer des masques de contact en tissu ou autre matière, des plus divers, ont vu le jour, et de nombreuses importations sans les marquages habituels et réglementaires garantissant la qualité ont été autorisés :

Des masques de deux sortes ont été fabriqués :

1) Les masques fabriqués par des associations et particuliers, voire quelques entreprises, sans aucune connaissance des critères à respecter : biocompatibilité et absence de nocivité des tissus, pouvoir filtrant à l’inspiration et à l’expiration, respirabilité, durée d’efficacité de la protection avant désinfection, méthodologie de désinfection.
2) Les masques fabriqués par des industriels en coopération avec des instances ayant des compétences (cas du CHU de Lille par exemple, l’Institut français du textile et de l’Habillement, la DGA, etc.).
Afin que ne soient plus fabriqués ou importés et utilisés que des masques efficaces et sans danger, les instances étatiques ont réagi en mars 2020 :

L’AFNOR a émis les spécifications S 76-001 version 1.10 du 28 avril (la première était du 27 mars 2020) : véritable cahier des charges et notice pour la réalisation (comporte des gabarits pour masques adultes et enfants). Son texte est public.

Par ailleurs, sur le site gouvernemental de la Direction générale des entreprises, il est dit (reproduction in-extenso) :
« Covid 19 : Les informations relatives aux masques grand public »

« Qu’est-ce qu’un masque grand public ?
Les masques grand public sont des masques en tissu, le plus souvent lavables et réutilisables, destinés à prévenir la projection de gouttelettes et leurs conséquences. Ils ont des propriétés de filtration allant d’au moins 70% à plus de 90% de filtration des particules émises d’une taille égale ou supérieure à 3 microns.
Au terme d’une démarche supervisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), avec le soutien de l’ANSES, deux nouvelles catégories de masques grand public ont ainsi été créées, par une note d’information interministérielle du 29 mars 2020 mise à jour (importante) le 26 avril.
En substance, il y est dit, comme suit :

• Le masque individuel à usage des professionnels en contact avec le public : catégorie 1.
Ce masque est destiné aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public.
Ils filtrent > 90% des particules émises d’une taille supérieure ou égale à 3 microns.

• Le masque à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques : catégorie 2.
Ce masque est destiné aux personnes dans le milieu professionnel ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes.
Ils permettent d’assurer une protection des collègues ou des tiers évoluant dans l’environnement immédiat de travail.
Ces masques sont principalement réservés à des individus dans le cadre de leur activité professionnelle.
Ces masques, désormais appelés grand public, pourront également être proposés au plus grand nombre à l’occasion de sorties autorisées dans le contexte du confinement.
Ils filtrent > 70% des particules émises d’une taille supérieure ou égale à 3 microns.

Dans le contexte du confinement et de déconfinement, le port d’un masque grand public reste une mesure complémentaire des mesures classiques de distanciation physique et des gestes barrières.
Des recommandations préciseront le champ d’utilisation des masques grand public des catégories 1 et 2

L’utilisation de ces masques s’inscrit dans la stricte application des mesures liées au confinement, des mesures d’organisation du travail ainsi que des gestes barrières. »

Mais il a fallu se reporter au texte de la note interministérielle du 29 mars 2020 avec sa mise à jour du 26 avril, pour savoir que ces masques de catégorie 2 ne filtrent qu’à > 70
% les particules d'au moins 3 µm (auparavant il pouvait être déduit qu’ils filtraient davantage que les masques de la catégorie 1, ce qui était inexact !

Les pharmaciens, pour les masques non sanitaires (grand public) ne peuvent vendre que des masques des catégories 1 et 2, mais les autres commerces qui vont aussi les vendre, ne vont-ils pas vendre des masques commandés avant les obligations définis par la note d’information interministérielle du 29 mars mies à jour le 26 avril 2020 ?
Pour acheter, retenir que les performances de filtrage doivent impérativement figurer sur l’emballage, que doit figurer le logo précisant le nombre de réutilisations possibles, qu’une notice d’utilisation doit être fournie.

Il faut savoir que plus un masque est filtrant, moins il est respirant.

Compte tenu de la nature du risque Covid 19, ne serait-il pas préférable de n’utiliser que des masques catégorie 1, filtrant au moins 90% des particules de 3 µm ?

Commercialisation : par l’Arrêté du 25 avril 2020, les pharmaciens peuvent enfin vendre ces masques « non sanitaires ayant satisfait aux spécifications techniques applicables » [comprendre : les spécifications AFNOR S 76-001 et les obligations de la note interministérielle du 29 mars mise à jour le 26 avril, l’évaluation du pouvoir filtrant des matériaux utilisés (les textiles) ayant été vérifiée par un laboratoire agréé (DGA, etc.). En date du 13 mai je n'ai pas trouvé de pharmaciens les ayant déjà reçu.

Attention : l'air expiré par un porteur de masque équipé d'une soupape de sécurité est rejeté sans aucune filtration pour la majorité de ces masques : donc quand nous sommes sans masque et à proximité de ces personnes, nous sommes susceptibles d'être contaminés par le covid 19 !

Pour les masques sans soupape, l’air expiré au travers du masque pouvant contenir une charge virale de covid 19 dont le pourcentage est fonction du modèle du masque, les mesures de distanciation recommandées restent à respecter par rapport aux autres personnes !

Ne pas oublier que porter un masque sanitaire chirurgical, ou qui y est semblable mais n’est pas classé sanitaire, protège surtout les autres personnes, mais pas soi même contre le covid 19.

Un masque grand public non sanitaire, doit être classé : de catégorie 1 (filtre 90 % des particules de > 3 µm, ou de catégorie 2 (filtre > 70% des particules de 3µm).

Salutations cordiales, échappez tous à ce maudit covid 19,
Jean Claude SALLES

Vous pouvez accéder au document de travail qu'a fait monsieur Jean- Claude Salles et que je trouve très bien expliqué en cliquant sur le lien ci-dessous.[/i]
Cliquez ICI pour télécharger le document en format .pdf



Modifié 18 fois. Dernière modification le 13/05/20 19:57 par Jean Claude SALLES.
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 23 plus 16?
Message:


Vous êtes sur un forum de cardiopathies congénitales, de cardiologie et de tous les dérivés en cardiologie.
Un modérateur est susceptible de supprimer, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion de la cardiologie, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi.Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Vous pouvez, á tout moment, demander que vos contributions sur cet espace de discussion soient supprimées mais seulement les votres et ceci, si tout est en accord avec heartandcoeur.
Il est vivement conseillé de lire la Charte du Forum Charte du Forum.

   Heart and Coeur(http://www.heartandcoeur.com) est une association qui fournit des informations fiables, des services et des ressources aux familles,aux adultes, aux enfants atteints de cardiopathies congénitales et aux professionnels. Nous tâchons d'être une source fiable sur les cardiopathies congénitales. Heart and Coeur est un site d'informations de vécu d'aide et de soutien sur les cardiopathies congénitales.
L'information diffusée sur le site est destinée à encourager , et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin.





Mise a jour le 26-05-2020 / Modified On 05-2020
DAUMAL Christian, Graphic Designer, Web Developer

SIREN: 830 227 534 - SIRET: 830227 534 000 13 - Site enregistré à la CNIL: N° 1000472
Copyright Heart and Coeur
2000 - 2020 Contactez nous